Mes derniers placés-payés sur les tournois : 11eme sur 2457, 2 eme sur 1246 joueurs, 7 eme sur 1645 joueurs, 1er sur 198 joueurs, 2 eme sur 667 joueurs, 5 eme sur 464 joueurs, 6 eme sur 275 joueurs, 6 eme sur 567 joueurs, 8 eme sur 785 joueurs, 19 eme sur 1675 joueurs, 36 eme sur 618 joueurs...

Tu t vu qd tu joues ?

Je remets cet article suite à la demande d'un internaute...Allez on se détend... mais vous avez vu vos tronches quand vous jouez ? Et bien pensez que cela doit être comique dans certains cas...

Allez, voici une petite idée du monde des joueurs que nous croisons sans le savoir et je reste soft sur les photos afin de ne pas afficher des choses qui pourraient heurter certains car y a du choix ... lol ;-)))))))
Certains bouffent, d'autres se font les boutons (tellement jeunes certains joueurs..), d'autres bais..., (même seuls !) d'autres sont aux chiottes, d'autres sont en slip, d'autres sont au lit tranquille, d'autres sont avec leurs gosses, certains sont des gosses qui ont piqué le PC et la CB à papa !!, certains se font passer pour un homme alors que ce sont des femmes...et inversement, certains bouffent, d'autres font tout ça à la fois !! LOL:))... Bref imaginez quand vous jouez la tête de votre adversaire ou si il est en slip comme un con chez lui avec un sandwish paté ! Cela dédramatise de certains badbeats lol :-))
Pour infos, sachez que certains logiciels permettent de se servir de VOTRE webcam à VOTRE INSU alors vérifier vos paramètres de connexion et passez un antispyware de tps en tps.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

vaut mieux pas avoir de cam sur les site en jouant sinon on serait choqué lol

thepokgirl a dit…

Hé hé... C'est bon ça ! Je vais peut être tenté moi aussi de me filmer pour voir ma tronche !

Joli blog ! Thanks ! ;)

! Avertissement !
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.
Si vous n'avez pas 18 ans, veuillez ne pas ouvrir
un compte argent réel sur les sites de poker !






Pensée du moment :
"Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence"
- Arthur Schopenhauer